NEWS

Déchèteries
17/12/2019 Il est désormais possible de déposer du textile dans les bornes installées dans toutes les communes du territoire [Plus]
Transports publics
07/01/2019 [Plus]

+Plus de news

Le guide des producteurs de la CC4R

 

En partenariat avec des producteurs locaux, un guide des producteurs a été élaboré par la CC4R. Celui-ci est disponible dans toutes les mairies du territoire. Vous pouvez également le télécharger ici.

Agriculture

La CC4R mène actuellement des actions envers le monde agricole. Notre territoire compte dans ses parties les plus hautes des prairies d’alpage. La diminution des exploitations agricoles et du nombre des Alpagistes a généré une dégradation progressive de ces milieux et nécessite une prise en gestion nouvelle et adaptée. La plaine est de son côté soumise à la pression foncière. Deux actions sont actuellement encours sur notre territoire.

Le Plan Pastoral Territoire du Roc d'Enfer (PPT)

Les alpages sont une composante essentielle de l'activité agricole et touristique de notre territoire, de son patrinoine naturel et ses paysagers.

Afin de contribuer à leur préserrvation et valorisation, la CC4R en partenariat avec le Syndicat du Haut Chablais a élaboré le Plan Pastoral Territorial du Roc d'Enfer. Ce PPT est l'un des plus important de la Haute Savoie et regroupe 41 communes. Il doit permettre de mettre en place des actions coordonnées et cohérentes en matière de politique pastorale.





Le Plan Pastoral Territorial est le nouvel outil proposé par la Région Rhône Alpes en faveur du soutien aux pratiques pastorales extensives et au maintien des espaces pastoraux. Ce plan vise, à partir d’une large concertation établie à l’échelle du territoire et d’un diagnostic, la mise en place d’une programmation pluriannuelle en vue de l’attribution de crédits d’amélioration pastorales : équipements, foncier, conditions de travail, actions agroenvironnementales, multi-usages des espaces d’altitude…

La Région Rhône-Alpes soutient depuis de nombreuses années le pastoralisme en Haute-Savoie, au coté de l’Etat et du Conseil Général. Le Plan Pastoral Territorial doit permettre un renforcement de l’approche territoriale du pastoralisme, grâce à la constitution d’un comité de

pilotage permanent chargé de l’élaboration et du suivi de la mise en oeuvre des actions. La programmation pluriannuelle est élaborée en concertation avec les acteurs concernés et, au-delà de la profession agricole, tous les représentants des usagers de l’espace pastoral peuvent être associés. Cette programmation est bâtie à partir d’un diagnostic établissant « l’état des lieux » et dégageant les enjeux du pastoralisme à l’échelle du territoire.

Ce Plan Pastoral Territorial Roc d’Enfer est le résultat d’une importante concertation entre les collectivités d’un très large territoire s’étendant des portes de l’agglomération annemassienne jusqu’aux sommets morzinois. La mise en place de ce dispositif constitue un véritable enjeu pour sur le territoire bénéficiant d’une tradition pastorale encore vivace et absolument cruciale pour la pérennité de la qualité du site d’un point de vue environnemental, paysager et touristique, mais aussi par l’importance du recours aux pratiques agro-pastorales dans les systèmes économiques des exploitations agricoles du territoire.

Les quarante et une communes ainsi que les quatre communautés de communes de ce territoire ce sont ainsi engagés avec le Syndicat Intercommunal du Haut-Chablais comme structure porteuse pour l’élaboration de ce plan pastoral à l’échelle des 5 prochaines années.

Tous s’investissent depuis plusieurs années dans la mise en oeuvre de projets de développement local s’appuyant sur les atouts du pastoralisme comme ressource fondamentale au maintien de l’attractivité de leur territoire.

Cet engagement se traduit aujourd’hui par la volonté des acteurs locaux de souscrire à la démarche régionale des Plan Pastoraux Territoriaux afin d’assoir dans l’espace et dans le temps le dynamisme pastoral local.

La mission de réalisation du Plan Pastoral Territorial Roc d’Enfer d’un coût total de 57 345,28 € TTC a été confiée au GIE Alpages et Forêts. Le coût de cette étude a été pris en charge à hauteur de 10 000 € par la Région Rhône-Alpes, complétés par 19 562,40 € du FEADER, le reste étant pris en charge par les collectivités locales.

La programmation d’actions détaillées et chiffrées pour la période 2013– 2017 a été élaboré.


Téléchargez la synthèse de l'état des lieux

 

Vous trouverez sous ce lien les actions retenues et le dossier d'appel à projets PPT

http://www.echoalp.com/documents/PPT/Appel_projets_PPT_ROC_D_ENFER_2012_2013.pdf

 

Projet Agro-environnemental et climatique Arve-Porte des Alpes

Un dispositif mêlant agriculture et environnement sur le territoire des Quatre Rivières

La Communauté de Communes des Quatre Rivières s'est engagée avec les territoires voisins (Arve et Salève, Faucigny-Glières, Pays Rochois, Habère-Lullin, Menthonnex-en-Bornes) dans une démarche de soutien aux agrculteurs soucieux de faire évoluer leurs pratiques en faveur de la biodiversité. Ainsi chaque agriculteur peut bénéficier d'aides financières de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (contrat vert-bleu) et de l'Union Européenne (FEADER sur ce lien) suite à la mise en place de pratiques plus favorables à un maintien de la biodiversité et à sa capacité de déplacement dans le milieu agricole.

Pour mener à bien ce projet, une enveloppe d'environ million d'euros, financée par l'Union Européenne à travers le FEADER, la Région Auvergne-Rhône-Alpes à travers le Contrat vert et bleu porté le SM3A et par l'Etat, a été allouée à l'ensemble des agriculteurs qui s'engageront dans le dispositif. De plus, une somme d'un peu plus de cent mille euros financée à 50% par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et à 50% par l'Union Européenne (FEADER) sera dédiée à la mise en place dispositif par la Communauté de Communes des Quatre Rivières pour l'ensemble du territoire concerné.